Le 24 septembre, un dimanche noir pour le peuple suisse…

Le 24 septembre 2017, le peuple suisse a refusé la réforme Prévoyance vieillesse 2020. Une alliance improbable en a voulu autrement, empêchant à une faible majorité une réforme qui aurait fourni 10 à 15 ans de respiration au système suisse de retraite. Alors, oui, c’est bien un « dimanche noir » pour le peuple suisse, selon David Pittet, CEO de Pittet Associés, comme il l’explique dans un article paru dans Indices.

Lire l’article en entier (format PDF)