Articles

You are here: Home / Engagement / Articles

Nos collaborateurs s’expriment régulièrement
dans les médias sur des sujets d’actualité liés
à la prévoyance professionnelle. Cette démarche
de vulgarisation s’inscrit pleinement dans notre
culture d’entreprise.

Article rédigé par David Pittet (in Prévoyance Professionnelle Suisse). Un récent arrêt du Tribunal fédéral juge l’expert en matière de prévoyance professionnelle responsable, dans la même mesure que l’organe de révision, dans une situation frauduleuse liée à la gestion de la fortune et étend de manière conséquente la responsabilité de l ’expert au sens des art. 52 et 56a LPP. Est-ce bien raisonnable ?

Téléchargez le PDF

Article rédigé par Laurent Pittet (in Prévoyance Professionnelle Suisse). L’article 51a LPP stipule que le Conseil de fondation, « organe suprême », doit « définir le cercle des assurés et garantir leur information ». En conséquence, il joue un rôle central dans la communication de l’institution, et dans la façon avec laquelle elle dialogue avec ses différentes parties prenantes, en premier lieu, ses assurés.

Télécharger le PDF

Débat avec Stéphane Riesen (in Prévoyance Professionnelle Suisse). Quatre ans après l’entrée en vigueur de la loi contraignant notamment les caisses de droit public à être recapitalisées à hauteur de 100% sur 10 ans ou, si l’Etat fournit explicitement sa garantie, à un minimum de 80% d’ici à 2052, le débat sur ce type d’institutions de prévoyance est loin d’être clos. Pour Stéphane Riesen, le taux de couverture de 100% n’est pas une nécessité.

Télécharger le PDF

Article rédigé par Florian Magnollay et Stéphane Riesen (in Prévoyance Professionnelle Suisse). Certaines caisses envisagent les rentes variables comme une solution pour enrayer le transfert des assurés actifs vers les rentiers. L’introduction de tels modèles soulève toutefois de nombreuses questions et peut ébranler la confiance des assurés.

Téléchargez le PDF

Article rédigé par Olivier Kern et Simone Stahl-Hopf (in Prévoyance Professionnelle Suisse). Dans le 2e pilier, l’objectif de prestation a été fixé à 34% du dernier salaire coordonné. Avec les bonifications de vieillesse LPP et le taux de conversion LPP aujourd’hui en vigueur, cet objectif de prestation sera atteint au bout d’une carrière professionnelle complète (40 ans) à condition que certaines hypothèses se confirment. Voyons dans quelle mesure c’est le cas depuis l’introduction de la LPP.

Télécharger le PDF

Article rédigé par Olivier Kern et Simone Stahl-Hopf (in Prévoyance Professionnelle Suisse). Lorsqu’un employeur ou l’institution de prévoyance résilie un contrat d’affiliation, l’institution de prévoyance doit normalement procéder à une liquidation partielle. Si l’employeur sortant assurait aussi des bénéficiaires de rentes dans l’institution de prévoyance, se pose la question de ce qu’il adviendra d’eux.

Télécharger le PDF

Débat entre Jean-Daniel Delley, Professeur retraité de la Faculté de droit de l’Université de Genève, et David Pittet, Directeur général du Groupe Pittet. L’échange porte sur la situation et l’avenir du système suisse de prévoyance. L’occasion pour David Pittet de développer une approche pragmatique du dossier et de poser un diagnostic plutôt encourageant de la santé réelle du deuxième pilier.

Télécharger le PDF

Débat entre Martin Jansen, Directeur d’Ecofin, et Olivier Kern, Directeur de Pittet Associés, sur l’état et l’avenir du 2e pilier (in Le Temps) Pour Olivier Kern, la situation de la prévoyance professionnelle n’est pas aussi critique que certains le prétendent. Les remèdes existent. Il préconise ainsi, entre autre, plus de transparence, de concurrence et une réduction sans concession de la bureaucratie dont le coût péjore l’ensemble du système.

Télécharger le PDF

Article rédigé par Irène Obielum (in AWP Soziale Sicherheit) Pour les caisses de pensions une communication professionnelle devient de plus en plus importante. Elle dépasse largement le minimum demandé dans la loi. Une bonne communication nécessite une planification systématique en se basant sur la stratégie d’entreprise, pense Irène Obielum, consultante chez Pittet Communication SA.

Télécharger le PDF